Non classé

Moonlight : « Vérifiez ses yeux ! »

INT. Labo – JOUR

PROFESSEUR X : Vous êtes sûr que les électrodes sont bien branchés ?

Professeur Y va vers Chippily et vérifie.

PROFESSEUR Y : Tout est bien mis.

PROFESSEUR X : Vérifiez ses yeux ! Vérifiez ses yeux !

Professeur Y regarde les yeux de Chippily.

PROFESSEUR Y : Ils sont secs.

PROFESSEUR X : Quoi ?!

PROFESSEUR Y : Ils sont secs.

PROFESSEUR X : (bougonne) Oui, j’avais entendu, merci. Mais comment… ? Les électrodes n’ont affiché aucune tristesse, ses yeux sont secs… Il y a quelque chose qui cloche.

moonlight2

Professeur X se dirige vers Chippily.

PROFESSEUR X : Comment avez-vous trouvé le film ? Comment avez-vous trouvé Moonlight ?

CHIPPILY : C’était… bien.

PROFESSEUR X : (s’étrangle) Juste bien ?

CHIPPILY : Oui.

PROFESSEUR X : Vous n’êtes pas bouleversée ? (elle secoue la tête) Ça ne vous a pas…remué l’âme ? (elle secoue la tête. Il lève les mains au ciel) Grand Dieu ! Mais il est noir ET homosexuel ! Il se fait tabasser par toute l’école ! Et sa mère est accro au crack !

Chippily reste silencieuse.

PROFESSEUR X : Ça ne vous a rien fait ?

Pas de réponse.

PROFESSEUR X : Mais les critiques sont unanimes ! Elles disent que c’est un film génial !

CHIPPILY : Oh… Il y a des choses bien. Découper l’histoire en trois volets, c’était une très bonne idée, ça permet de bien suivre le héros. Les personnages ne sont pas des stéréotypes et, en plus, ils sont riches et complexes. Et le tout est très doux. Mais… ça ne m’a pas touché.

moonlight-3

Professeur X crie.

PROFESSEUR X : Mais l’histoire d’amour ? Ça vous a quand même fait quelque chose, l’histoire d’amour ? Hein ?

CHIPPILY : Bah… C’est trop pudique. Ça ne fait qu’effleurer les sentiments. Il manque quelque chose. Quelque chose d’intense. Que ça décolle. Et puis, l’histoire du gamin rejeté par tous, on nous l’a déjà fait 100 fois, hein. C’est très beau, hein. Ça a le mérite de parler de l’homosexualité, des Noirs… Mais c’est un peu…dodelinant.

Professeur X se prend la tête dans les mains.

CHIPPILY : …Et un peu longuet.

PROFESSEUR X : SORTEZ ! Sortez tout de suite !

CHIPPILY : Mais…

PROFESSEUR X : SORTEZ !

Chippily sort. Professeur X se reprend la tête entre les mains.

PROFESSEUR X : Alors, quand c’est trop appuyé, ils nous disent : « C’est vraiment tire-larmes ». Et quand ça l’est pas, c’est : « C’est dodelinant et longuet ! » Je vous jure ! Allez, j’en ai ma claque. Venez, on s’en va.

Professeur X et Professeur Y quittent la salle. Ils claquent la porte. Derrière, un écriteau : « Département lacrimal, Hollywood ».

 

Publicités

5 réflexions au sujet de “Moonlight : « Vérifiez ses yeux ! »”

  1. Entièrement d’accord avec toi! L’histoire ne m’a pas touché plus que ça non plus. Et j’ai presque eu l’impression que la seule originalité du film réside dans le fait que le personnage est noir… c’est dommage!

    Aimé par 1 personne

  2. Salut,
    Je pense que professeur X et moi partageons le même avis ! Moonlight est un film très touchant qui m’a aidée à mieux comprendre les jeunes. D’ailleurs, cette œuvre me fait beaucoup penser à « Crie-le haut et fort » de Samel Dabour. Je trouvé ce drame via cette appli : https://itunes.apple.com/fr/app/playvod-films-en-streaming/id689997717?mt=8 et j’ai eu un réel coup de cœur. Les histoires sont différentes, mais on y trouve quand même des éléments similaires comme l’amour et la souffrance.
    Ciao.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s